[
Accueil] - [ Témoignages] - [ Articles par date] - [ Par periode] - [ Par source] - [ Nitrate ?] - [ Rapports] - [ Photos]

 Stockage d  Je travaillais à l

Nitrate d'ammonium


Je viens de parcourir votre information concernant le nitrate fabriqué dans l'atelier d'AZF. Cette information est incomplète car elle omet de parler du nitrate industriel dit 'étiquette orange' classé lui, comme explosif et non plus comme engrais. Il était vendu exclusivement aux exploitants miniers de l'Amérique du sud. Aucun stock n'était présent sur le site de l'usine, mis à part une partie des rejets de tamis, dits:' fines' et 'grosses'. Ces stockages temporaires étaient de faible quantité car immédiatement fondu et recyclé dans le réseau de l'engrais agricole. Cette "étiquette orange' était fabriquée, juste pour honorer les commandes fermes, dans l'atelier N7 alors que le nitrate agricole était issu de l'atelier N1A.

Il est à remarquer sur les photographies que le cratère est couvert d'engrais, ce qui semblerait prouver que seule une petite partie de celui-ci est entré en explosion. La quantité de nitrate industriel "étiquette orange" stocké est la seule explication de la violence de l'explosion. Du chlore mélangé à l'engrais un quart d'heure avant comme il faudrait le croire n'aurait fait exploser qu'une petite part du stock d'engrais. Mais il est fort possible que cette petite part soit le détonateur du nitrate "étiquette orange" stocké en quantité anormale. La perte progressive des responsables au sein des ateliers, quels qu’ils soient, n’est elle pas la seule explication de ce drame mal vécu par votre serviteur.


 Stockage d  Je travaillais à l


Retour vers le haut du témoignage