[
Accueil] - [ Témoignages] - [ Articles par date] - [ Par periode] - [ Par source] - [ Nitrate ?] - [ Rapports] - [ Photos]

 La manne d´ÁZF - Henri Desclaux  AZF - Francis Beilleau

un sous-préfet qui sait parler aux procureurs


Comme beaucoup je crois, quand j'ai découvert à la télévision, le 21 septembre 2001 aux informations de midi, les images des ravages faits par l'explosion sur le site d'AZF, j'ai tout de suite pensé aux attentats aux USA dix jours plus tôt. Et quand j'ai entendu le procureur de Toulouse, immédiatement après, affirmer qu'il ne s'agissait pas d'un attentat, j'ai pensé à la façon dont un autre procureur, au nord de la Loire, s'était écrasé devant la préfecture dans un dossier de marchés publics où elle était extrêmement compromise.

C'est alors que je me suis souvenue que, fin 1998 je crois, notre ancien sous-préfet était intervenu à la radio pour expliquer comment il gérait une grève de camions qui bloquait les dépôts d'essence dans votre région. J'ai appris comme ça qu'il était arrivé chez vous. Alors, en entendant Michel Bréard affirmer, en 2001, une version que rien n'étayait mais qui arrangeai l'Etat, je me suis dit qu'il avait été à bonne école avec ce sous-préfet que vous pouvez découvrir dans un rôle antérieur de tireur de ficelles des magistrats.

Marie Sophistics


 La manne d´ÁZF - Henri Desclaux  AZF - Francis Beilleau


Retour vers le haut du témoignage