[
Accueil] - [ Témoignages] - [ Articles par date] - [ Par periode] - [ Par source] - [ Nitrate ?] - [ Rapports] - [ Photos]

 21 Septembre2001 - Pascale Gardet  Je souhaite rester anonyme -  Anonyme

Réaction témoignages


Je viens de découvrir ce site et j'ai survolé quelques témoignages… Mon père travaillait dans cette usine, il était la le jour de l'explosion et a participé aux premiers secours. Autant dire que ce qu'il a vécu lui a laissé des marques indélébiles.

Je suis outré par certains témoignages, des gens qui viennent ici pleurnicher ou raconter des incohérences ("Total responsable de l'explosion" : j'espère que c'est une blague, renseignez vous un peu et n'arrêtez de croire ce que vous dit votre poste de télévision!!!). D'autres se plaignent d'une perte de 30% de leur audition alors qu'ils n'étaient pas sur le site. Je ne remets pas leurs dires en cause mais sachez que mon père était à quelques dizaines de mètres, il a subi une perte auditive qui selon les experts est nettement en dessous des 30%... Comme quoi il semble que les chiffres varient non pas en fonction des victimes mais en fonction des expertises... Arrêtez le mensonge et la démagogie, arrêtez de dire "c'est la faute a total ou a la chimie", vous utilisez quotidiennement des produits directement issus de la chimie!!! Les seuls en droit de se permettre de telles accusations seraient les ermites ne possédant ni voiture ni maison ni aucun bien matériel manufacturé. Leurs accusations n'en seraient pas plus vraies mais au moins ils seraient un peu plus crédibles que vous autres qui vous complaisez à jouer les chevaliers blancs.

Une pensée à tous ceux qui ont su ne pas tomber dans ce piège et à tous ceux qui ont vraiment souffert. Merde aux autres. PS : pour ceux qui avancent toujours avec des œillères, posez vous ces quelques questions : si vous croyez que l'explosion est un accident du a une erreur des employés de l'usine, comment expliquez vous ces quelques faits (avérés, même dans une certaine presse qui n'a cessé de cracher sur AZF):

- Un homme retrouvé avec 7 caleçons (tenue traditionnelle du kamikaze islamiste) sur les lieux de l'explosion. Un de ses collègues ne s'est pas présenté au travail ce jour la, un autre est parti une demi heure avant l'explosion. - 21 sept 2001 soit 10 jours après le tristement célèbre 11 septembre et après le soutien officiel de Chirac envers Bush. Coïncidence? - Une voiture, vitre arrière éclatée, dans laquelle se trouvait 4 personnes d'origine maghrébine a été arrêtée à la frontière franco espagnole. L'heure a laquelle ils ont été arrêté coïncide avec le temps qu'ils auraient mis pour venir de Toulouse et leur vitre arrière en miettes pourrait laisser croire qu'ils se trouvaient non loin de l'usine au moment de l'explosion. - Pour ceux qui croient a une négligence d'un employé : Pour faire exploser l'ammonitrate il faut une forte source de chaleur ou un détonateur. De plus les reconstitutions durant lesquelles on a essayé de prouver qu'un employé "aurait pu" amener malencontreusement du chlore dans le hangar d'ammonitrate (il fallait en effet un tel mélange pour le faire exploser) ont échoué : les personnes chargées de la reconstitution n'ont pas pu supporter l'odeur de la quantité de chlore nécessaire à transporter. Une deuxième tentative a été menée avec des combinaisons : même résultat. Il est donc impossible que cela soit du a une négligence. Celui qui a fait ca savait ce qu'il faisait. Je pourrais continuer encore longtemps mais je pense qu'avec ces seuls éléments, même le plus abruti de ceux qui avancent avec des œillères se remettra en question.

Anonyme


 21 Septembre2001 - Pascale Gardet  Je souhaite rester anonyme -  Anonyme


Retour vers le haut du témoignage